Lettre ouverte du 3 mai 2020

Mis à jour : mai 7

Bonjour Docteur,


La levée du voile se profile, et avec elle s’envoleront nos angoisses irrationnelles pour laisser place à l’action constructive.


Ce dernier courriel « COVID-19 » est en fait la synthèse des nombreuses lectures, échanges avec les fabricants, des retours d’expériences, de notre collaboration avec les H.U.S. et enfin d’échanges téléphoniques, de courriels avec plus de 300 praticiens.


Bien entendu, notre première mission reste de vous apporter des solutions économiquement viables pour que vous soyez, avec un minimum de contraintes, en conformité avec les recommandations du conseil de l’ordre.


Soyez persuadé que notre démarche, qui bien entendu intègre également les intérêts de notre entreprise, est cependant principalement guidée par la conviction que la confiance, la compréhension et la solidarité pourront fonder les comportements qui permettront à notre économie de se relever et de devenir encore plus forte.


Il en sera de même avec vos cabinets et vos patients.


Au sommaire de cette communication :


1. Soigner avec un spray virucide ;

2. Récapitulatif de nos solutions COVID-19 ;

3. Les nouvelles OFFRES en groupements d’achat. (CA, ICARE+, ORMA, …)


1. Soigner avec un spray virucide

Il nous fallait encore trouver une solution pour optimiser la protection de l’équipe soignante.


De nombreux systèmes ont été envisagés. Cela allait du masque de plongée sous pression positive, en passant par des aspirateurs « géants », aux boites sous pression négative pour les patients. Ils ne nous ont pas convaincus.


Lors des soins, l’utilisation du spray fournit au virus un redoutable moyen de propagation.


Pour cette raison, il nous a paru évident que nous devions vous proposer une solution qui traite ce problème à la racine en « sabotant » ce moyen de transport AIRCOVID afin d’obtenir une forte réduction de la charge virale véhiculée par les gouttelettes.


Le produit que nous avons retenu est le CALBENIUM et son appareil de diffusion, l’IGN Mag qui permet une dilution automatisée.


Nous avons eu de nombreux retours d’expérience positifs concernant ce dispositif notamment en provenance des Hospices Civils de Strasbourg.


En effet, le Professeur Bernard KAESS, pour ceux qui l’ont connu, en vantait déjà les effets cicatrisants et plus récemment, le Professeur Anne-Marie Musset en a équipé l’ensemble des fauteuils du service dentaire.


2. Récapitulatif de nos solutions COVID-19

Préambule

Une erreur pourrait consister à écarter une solution possible au prétexte qu’elle ne résoudrait pas l’intégralité des problèmes posés ce qui reviendrait, de ce fait, à se priver des améliorations même partielles et cependant indispensables qu’elle pourrait apporter.


NOCOSPRAY

Rappel 2 400€ TTC et un coût de consommable d’une trentaine d’euros pour 1000 M3. Délai mi-juillet 2020.

Cet appareil permet d’obtenir, après son utilisation, une charge virale quasi nulle dans la pièce traitée. (Sol, claviers, blouses, visières, chaussures, mobilier, consommables …)

Utilisable entre chaque patient si vous avez deux fauteuils, il est souhaitable de l’utiliser au moins à midi et le soir si vous n’avez qu’un seul fauteuil.

Un ménage standard combiné à l’utilisation du Nocospray aura des résultats supérieurs au bionettoyage à présent obligatoire.


Petit droit de réponse à l’excellent article du Prof. Rompen de Liège publié par l’Information Dentaire :


- Extraits de l’article en noir – réponses en bleu


  • Décontaminer les surfaces/sols

La pulvérisation de peroxyde d’hydrogène + d’argent colloïdal (Nocospray) peut être efficace pour désinfecter les surfaces,

Nous sommes donc d'accord, c’est efficace, il y existe d’ailleurs un certificat COVID-19 qui est délivré.

Mais:

  • il n’assure pas la décontamination de l’air ;

Ce n'est pas l'objectif du Nocospray. Le COVID-19 n’est pas aéroporté, il a besoin de gouttelettes. On ne peut tout de même pas reprocher aux voitures de ne pas faire le café, quoique … ☺

Son objectif ce sont les surfaces. Cependant après son passage il ne restera plus de gouttelettes infectées dans l’air.

  • il ne peut pas être utilisé en concomitance avec des systèmes de décontamination de l’air par ventilation + filtres/UV ;

Pendant le fonctionnement de l’appareil, il faut effectivement éteindre les systèmes de décontamination de l’air. Les deux appareils STERILAIR ET NOCOSPRAY sont complémentaires, et utilisés à des moments différents.

  • si le temps de diffusion n’est que de 3 minutes, le temps de contact nécessaire est de : > 30 minutes pour la désinfection quotidienne, > 60 minutes pour un traitement curatif (c’est-à-dire après le dernier aérosol) !

OUI, il est donc possible de procéder à une désinfection entre chaque patient avec deux fauteuils et à défaut, une désinfection totale de la pièce à midi et le soir. Cela permet d’obtenir une réduction de la charge virale qui serait impossible à réaliser avec une lingette et un bionettoyage.

  • le personnel ne peut pas rester dans la pièce.

Exacte, mais leurs blouses, leurs chaussures, leurs lunettes … oui, et ils seront désinfectés avec la pièce.

(Pour les masques, il faudra les aérer pendant quelques heures)

  • Ce système ne semble donc guère intégrable dans un protocole de routine visant à réduire la contamination croisée de Covid-19.

À vous de juger à partir des informations reçues

Une désinfection totale de la pièce le midi et le soir représente une réduction de la charge virale inatteignable avec un autre système à des coûts comparables.


STERILAIR

Rappel 1 390€ TTC ce qui comprend 1 support au sol d’une valeur de 120€ inclut. Délais mi-juin 2020.

Fonctionne en continu et stérilise environ 120m3 d’air à l’heure. Mural ou posé au sol, l’appareil se branche sur une prise 220V. Il peut également être utilisé à la réception et en salle d’attente, où il sera un élément rassurant pour les patients et le personnel administratif.


IGN Mag

1 390 € TTC inclut un forfait déplacement avec ½ heure de main-d’œuvre.

Appareil installé au pied ou dans l’Unit. Une intervention technique est nécessaire pour dévier le tuyau de départ des sprays. L’appareil est chargé en produit pur, la dilution est automatique. Le produit virucide utilisé est le Calbénium.

Si votre Unit est équipé d’une bouteille, vous pouvez simplement la remplir avec du Calbénium déjà dilué.


3. Les nouvelles OFFRES en groupements d’achat

Validités jusqu’au 11 mai 2020

Prix ajustés jusqu’à cette date si vous trouviez moins cher*


ICARE+

5 590€ TTC

La désinfection fait partie intégrante de la chaine de stérilisation.

Si cela parait évident avec les DM, il existe pourtant encore des systèmes qui vous proposent uniquement de graisser et de nettoyer les instruments dynamiques avant la stérilisation ou encore d’autres qui stérilisent sans passer par la case désinfection et ceci sans rotation des engrenages.

Cet appareil répond entièrement aux normes actuelles et vous permet également dans les cas de non-criticité de remettre le PID en circulation sans passer par le stérilisateur.

MULTISTERIL+

3 350 TTC

Réduire la manipulation des DM après les soins est un objectif qui permet également de réduire la dissémination de la charge virale. Cet appareil automatise la chaine d’asepsie allant du bac de désinfection à la mise sous sachet.

ORMA

1650 € TTC – Consommable 190 € TTC pour 4 000 chaussures

Pour ceux qui auront imposé des surchaussures.

ORMA est un appareil automatique qui crée un couvre-chaussure à l’aide d’un film thermo rétractable et offre ainsi de très nombreux avantages pratiques, techniques et économiques.

CA ET TURBINES NSK

490€ TTC par lot de 2 et 450€ TTC par lot de 10

Cette offre est limitée aux 200 CA en stock. Ce prix unique est valable pour les turbines et les CA bagues rouges, bleues ou vertes.


CLAVIER TACTILE SANS FIL

288€ TTC

Ces claviers tactiles en verre permettent un nettoyage simplifié et respectueux des règles d'hygiènes sans sacrifier au confort d'utilisation.


SOURIS SANS FIL ETANCHE IP68

78€ TTC

Souris sans fil avec station de recharge en plastique ABS avec vernis antimicrobien, lavable et décontaminable.


ÉCRANS DE PROTECTION pour la réception.

Vous pouvez contacter une entreprise régionale et dynamique qui sera à votre service.

Contact : Arnaud LITOLFF 06 45 91 50 02


FILTRES D’ASPIRATIONS ET COMPRESSEURS

Si l’air vicié de votre aspiration n’est pas mis à l’air libre et que votre compresseur se trouve dans la même pièce, il faut mettre un filtre bactériologique au minimum HEPA 13*. La plupart des filtres dentaires sont HEPA14.

  • Filtre H13 : 99.95 %, laisse passer 50 particules de 0.1 micromètre par litre d’air.

  • Filtre H14 : 99.995 %. Ce modèle ne laisse passer que 5 particules de 0.1 micromètre par litre d’air


Nous n’avons pas encore eu de délais de livraison précis à ce jour.


Le remplacement des filtres du compresseur par des filtres bactériologiques est également conseillé.


Veillez également à ce que l’air vicié, si elle est rejetée à l’extérieur, ne le soit pas dans un lieu de passage ou de stationnement de personnes.


Pour finir, je tiens tout particulièrement à remercier la trentaine de praticiens chez qui nous avons réalisé des installations durant cette période de confinement.


La confiance et l’indulgence qu’ils nous ont témoignées ont été vraiment d’un grand soutien.


Dans l’espoir d’avoir pu répondre à quelques-unes de vos attentes, je reste à votre disposition.

Amicalement,

Philippe GOLD